Terrain à acheter : les conseils pour bien investir

Aussi important que l’achat d’une maison, celui d’un terrain nécessite aussi une bonne réflexion. Pour ne rien regretter de cet investissement, avant de signer le contrat de vente d’un terrain, voici donc quelques points à vérifier concernant la nouvelle acquisition immobilière.

Comparer le prix

terrain a acheterPour être certain d’acheter le bon terrain, avant toute chose, il faut d’abord penser à comparer les prix. Déjà, le coût d’un terrain peut varier d’une région à une autre, mais il dépendra aussi de son emplacement dans la région en question. Si vous n’avez pas assez de temps pour les recherches et pour faire les comparaisons, vous pouvez vous rediriger vers un site spécialisé dans la vente de terrain comme https://www.parcelle-a-vendre.com/. Cette démarche vous permettra d’avoir un aperçu du prix du terrain dans chaque localité. Après la comparaison des prix, si un lot ou une parcelle de terrain vous intéresse, avant l’achat, il faut d’abord faire une descente sur terrain pour une vérification.

Vérifier les caractéristiques du terrain

Pour éviter une perte d’argent dans l’achat d’un terrain, avant de signer l’acte de propriété, il est essentiel de prendre le temps de vérifier les caractéristiques du terrain. Déjà, assurez-vous qu’il s’agit d’une surface titrée et bornée. Vérifiez aussi la superficie constructible et assurez-vous qu’elle est en accord avec votre futur projet. Avant de signer l’acte de vente, il ne faut pas hésiter à demander au lotisseur ou au vendeur le rapport de l’étude écologique du sous-sol. Par la même occasion, assurez-vous que le terrain acheté est viable, est-ce qu’il est couvert par un réseau électrique, téléphonique…

Jetez un œil au certificat d’urbanisme

Avant d’acheter un terrain, l’acquéreur doit se ternir informer des règles d’urbanisme qui s’applique à celui-ci. Pour cela, il faut donc penser à demander le certificat d’information d’urbanisme du terrain. Cet acte administratif permet à l’acheteur de connaître le droit de l’urbanisme qui s’applique au bien immobilier. Il indique aussi les limitations administratives aux droits de propriétés comme le droit de préemption, les servitudes d’utilité publique. Ce document vous informera aussi des taxes et des participations d’urbanisme reliés au terrain. Si vous souhaitez confirmer que le terrain est éligible à un projet de construction, la meilleure chose à faire est aussi de demander un certificat d’urbanisme opérationnel.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *